Connaitre les principales étapes de nettoyage d’un pistolet à peinture

12 septembre 2019 nettoyage d’un pistolet à peinture

Désormais, peindre une surface n’a jamais été aussi plaisant et rapide. L’ancienne période où on devait utiliser des pots de peinture et des pinceaux tout salissants est à présent révolue. L’ère des pistolets à peinture a déjà commencé, il y a maintenant quelques années. Fini les éclaboussures et les pertes de temps flagrantes avec ces équipements de peinture passés de mode, on passe maintenant à des pistolets sophistiqués et pratique. Le seul bémol qu’on pourrait émettre sur ces appareils est l’entretien. Après chaque utilisation, pour que ces engins perdurent dans le temps, il faudra penser à les nettoyer soigneusement. On pourrait alors se demander comment il faut procéder ?

Pour quelles raisons est-il nécessaire de nettoyer son pistolet à peinture ?

Bien que le procédé de peinture ait considérablement évolué en termes de rapidité et d’efficacité, l’entretien est une étape à ne surtout pas dénigrer. L’appareil ne va pas aller se nettoyer tout seul. Vous n’êtes pas sans savoir que le bon fonctionnement du matériel est conditionné sur le nettoyage de ses principaux composants. À noter que juste après l’utilisation, la peinture change d’état et durcit à mesure que le temps passe. Avec ce processus naturel, il est possible que les résidus présents dans les stations de l’appareil endommagent gravement le mécanisme. En prenant en considération les prix d’acquisition de ces dispositifs, on peut vraisemblablement admettre que l’entretien est une affaire sérieuse. En dénigrant volontairement cette étape, les conduits seront encrassés et durant les prochaines manipulations, la performance offerte sera considérablement réduite. Plus on repousse les séances de décrassage et d’assainissement, plus ce sera laborieux d’exécuter cette tâche. De ce fait, pour entreprendre ce travail, une sélection de produits de traitement est à préconisée. Pour identifier le produit nettoyant adéquat, il faut seulement se référer à la peinture utilisée. Par exemple, pour le cas des peintures acryliques, il n’y a nul besoin de produits spéciaux. Avec un simple nettoyage à l’eau suffit à décrasser toutes les surfaces.

Comment se déroulent les étapes du nettoyage ?

Afin de réaliser un nettoyage soigné et correcte, il est essentiel de procéder de manière méthodique. En d’autres, on effectuer la tâche progressivement en commençant d’un composant à un autre. Tout d’abord, le réservoir est la priorité absolue. On dévisse le réservoir et on le vide complètement. Le contenu restant sera transposé dans un récipient. En appuyant sur la gâchette, on s’assure que plus aucune peinture résiduelle n’est oublié. Selon les cas de figure, on remplit allégrement le réservoir de diluant ou d’eau. La prochaine étape consiste à revisser le réservoir et à mettre en marche l’appareil pour le conduit soit entièrement vider. Quant aux buses et aux pointeaux, c’est une autre paire de manche. A ce stade, il est quasiment fondamental de respecter les consignes du fabricant. Le but est d’atteindre la buse. Et pour y arriver, il faudra démonter le matériel. Si possible, on se munit d’une brosse et on récure doucement la station. Pour le cas des modèles à succion, la pipette devra être particulièrement nettoyée avec un diluant approprié à cet effet. En générale, on privilégie l’utilisation du white-spirit. Plus respectueuse de l’environnement, ces produits ne contiennent que peu de substances polluantes.